Comment innover et réaliser l’impossible comme par magie ?

Octave A la Une, Développement Personnel

Comment innover et réaliser l’impossible comme par magie ?


3 secrets que les magiciens utilisent pour créer leurs tours qui vous aideront à innover

On n’imagine pas forcément que les magiciens aient parfois besoin d’être créatifs, ni qu’il soit possible de s’inspirer de leur état d’esprit et de leurs façons de faire pour être plus innovant.
Or si on y réfléchit bien, on se rend compte que pour créer une illusion, il faut pouvoir trouver des façons de détourner l’attention de notre public, de l’influencer, de trouver des manipulations invisibles et d’inventer toutes sortes de ruses qui donneront l’illusion de l’impossible.

L’état d’esprit de la CRAZYTIVITÉ

L’approche que je vais partager avec vous est ce que j’ai appelé la « Crazytivité ». C’est un état d’esprit qui permet aux magiciens d’accomplir ce qui paraissait impossible, en étant innovant. Voici les 3 secrets qui vous permettront d’intégrer la Crazytivité :

1) Reconnectez avec votre état d’esprit d’enfant

Les études montrent que la créativité est en nous. C’est ce qui nous a permis de survivre et d’évoluer au fur et à mesure des milliers d’années. Et lorsque nous étions enfant, nous étions proche de notre état naturel et des qualités qui nous permettaient d’être créatifs comme la curiosité, l’imagination et le détachement du regard des autres.
On se posait beaucoup plus de questions, souvent assez surprenantes et on se moquait pas mal que nos idées aient l’air absurdes, folles ou impossibles. Or, à l’âge adulte, après un conditionnement scolaire et sociétal, ce n’est plus le cas ; on cherche souvent dès le début la meilleure idée, la solution miracle, celle qui va nous amener à une innovation incroyable… et finalement on se bloque, on s’autocensure.

Donc pour vous libérer, voici une 1ère astuce simple et efficace à mettre en place : se questionner en commençant votre phrase par « Et si… » puis compléter la phrase. Cela vous permettra de laisser libre cours à votre imagination et de vous poser des questions différentes.

En tant que magicien, on imagine des choses incroyables avec ce « Et si… » : « Et si je pouvais me mettre à voler », « et si je pouvais faire disparaitre ce portefeuille ».  En entreprise, cela pourrait se traduire par : « Et si nous pouvions apporter un nouveau service client bon pour l’environnement ? », « Et si nous pouvions dématérialiser les tickets de caisse ? » ou encore : « Et si les clients de notre food-court pouvaient commander sans attendre et payer via une application ? ».  Cela n’a pas forcément besoin d’être révolutionnaire, parfois une petite idée peut débloquer une situation et amener à de gros changements. Se demander : « Et si je pouvais mieux communiquer avec mon n+1 / avec tel client ?» peut parfois être plus efficace qu’une autre idée plus ambitieuse ! Ainsi, vous pouvez adopter une attitude optimiste, génératrice de nouvelles idées qui peuvent vous faire gagner en productivité et en efficacité.

Bien sûr, ceci n’est que la base, la bonne attitude à adopter. Dans la « vraie vie », lorsqu’on a un projet ou une idée, surtout si elle est un peu folle, des problèmes se dressent devant nous. C’est pour cela que j’en viens à ma seconde astuce :

2) N’acceptez jamais que c’est « impossible »

Oui, certaines choses sont véritablement impossibles, mais c’est plus rare qu’on ne le pense. Et si les magiciens écoutaient tous ceux qui disent « c’est impossible », il n’y aurait pas de magie !

Voici donc un outil à utiliser en complément du « Et si » : lorsque vous entendez le mot « impossible », dites-vous : « Ah oui, c’est impossible…SAUF SI … » et imaginez les différentes solutions. Encore une fois, qu’elles soient bêtes ou improbables dans un premier temps importe peu, car une idée médiocre amène souvent à une autre qui peut être intéressante.

Le but ici est de ne jamais s’arrêter, de simplement se dire « sauf si » à chaque blocage, même si la situation semble compromise. Par exemple :

« Alléger telle procédure dans mon entreprise est impossible… SAUF SI j’arrive à convaincre mon manager que c’est indispensable en lui montrant une success-story chez le concurrent. »

« Je suis sûr que si nous essayons de mettre ce produit sur le marché, nos clients seniors ne vont pas être emballés… SAUF SI nous visons vraiment les 50-60 ans. Mais bon, nos visuels ne leur parlent pas …SAUF SI nous créons un nouveau storytelling spécialement pour eux » Et vous continuez ainsi jusqu’à trouver une piste intéressante.

Et en combinant votre état d’esprit fougueux d’enfance avec l’expérience et le savoir spécifique que vous acquis en tant qu’adulte, vous pourrez trouver des idées innovantes et viables.

C’est exactement ce qu’on fait des grands businessmen comme Richard Branson dont la phrase préférée est: « Screw it, let’s do it », Steve Jobs avec son « Stay hungry, stay foolish » ou encore Jack Ma, le fondateur d’Ali Baba, qui dit: « On est fous, mais on n’est pas bêtes, on sait ce qu’on fait »… à méditer !

3) Prenez votre courage à deux mains et passez à l’action !

C’est vrai que l’on entend souvent: « Osez », « soyez courageux ». Je vous entends déjà dire : « oui, mais ce n’est pas si simple… ». La plupart des gens pensent que passer à l’action veut dire se lancer à corps perdu dans une idée, au risque de tout perdre.

Or, il est très rare de voir un innovateur avisé investir tout son temps et son argent dans une seule idée, sans visibilité. Passer à l’action, c’est déjà simplement noter ses idées, oser leur donner une chance -même si elles n’ont pas l’air extraordinaires au début, puis les tester progressivement.

L’important est de s’y mettre et de persévérer, même si cela fait peur. Parce que oui, on a tous peur : de se sentir bête devant ses collègues, d’être critiqué ou d’avoir une idée qui ne marche pas. Mais si vous y allez petit à petit, en apprenant constamment, vous ne pouvez devenir que plus innovant à chaque fois que vous passerez à l’action, en apprenant de vos erreurs comme l’on fait les plus grands entrepreneurs, artistes et businessmen.

S’ils en sont arrivés à ce niveau, c’est justement grâce à leur capacité de se servir des critiques comme un moyen d’évolution. S’ils ont pu se démarquer des autres, c’est en transformant avec optimisme leurs échecs en leçons positives, sans jamais se trouver d’excuse.

En conclusion

Si vous voulez être innovant, que cela soit au sein de votre entreprise ou dans votre vie personnelle, il vous faudra à un moment ou à un autre intégrer cet état d’esprit qui vous permettra de vous donner l’autorisation d’explorer pour trouver des solutions intéressantes, et de passer à l’action en vous améliorant à chaque tentative. Et le pire qui puisse alors arriver, est que vous appreniez quelque chose à chaque tentative.

Donc n’attendez plus, notez vos idées sans honte, testez-les et donnez-leur une chance de créer une différence !

Conférencier international et auteur de trois TEDx, Butzi utilise ses compétences et ses 10 années d’expérience en tant que magicien, entrepreneur et créateur d’illusion pour insuffler à son public plus de créativité et d’agilité. Pour cela, il révèle dans ses conférences, ses masterclasses et dans son livre «The Magic of Crazytivity», les secrets et les techniques des plus grands magiciens, entraînant les participants dans un voyage magique pour leur (re-)donner confiance en leur capacités. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.butzi-speaker.com !

Share this Post


MAIS AUSSI…