.

Ce que le sport de haut niveau nous apprend sur le collectif

 

Le tennisman serbe Novak Djokovic affirme que « les gens pensent que le tennis est un sport individuel, qu’il s’agit d’une personne qui affronte un adversaire de l’autre côté du filet. C’est là une interprétation littérale qui est erronée. Il s’agit de l’effort de toute une équipe. »

Ces sportifs manifestent ici la perception d’une vérité cruciale dans la vie de l’entreprise, à savoir que seul, rien n’est possible durablement. Derrière les succès d’un individu, il y a nécessairement tout un réseau d’intelligence et d’efficacité qui les ont rendu possibles. La réussite individuelle s’étaye toujours sur un dispositif collectif, qui est parfois peu visible mais toujours essentiel.

L’idée que la collaboration d’une pluralité de compétences est indispensable, a la force d’une évidence dans les sports d’équipe.

Article paru sur HBR France en avril 2017.

 

Cliquez-ici pour lire l’article

.

Share this Post

ET AUSSI…